[le lac Malawi][Les Mbunas, cichlidés du lac Malwi][Maintenance][Bibliographie][Liens][Annonces][Forums][e-mail]

LES MBUNAS CICHLIDES DU LAC MALAWI
Le Lac Malawi
Les Mbunas
Maintenance
Liens
Bibliographie
Annonces
informations et photos sur le milieu naturel
photos, description d'espèce, conseils de maintenance informations sur la maintenance générale des Mbunas Sites interressants sur les cichlidés du lac Malawi Des références bibliographiques Vente, achat, don échange : matériel, poissons, aquarium...

Les Mbunas, cichlidés du lac Malawi
Différents genres de la famille des Cichlidés (de nouveaux seront régulièrement ajoutés)
Pseudotropheus
...
...
...

Le genre pseudotropheus regroupe énormément d'espèces aux couleurs variées et souvent éclatantes avec des dents bicuspides les différenciant des Cynotilapia. Le grand nombre d'epèces ont entrainé la création de groupes et complexes d'espèces. Un complexe d'espèces comprend des espèces parentes de la même lignée, contrairement aux groupes. On distingue ainsi :
Le groupe d'espèces Pseudotropheus elongatus.
Le groupe d'espèces Pseudotropheus "agressive".

Le groupe d'espèces Pseudotropheus "miscellaneous"
Le complexe d'espèces Pseudotropheus zebra.

Le complexe d'espèces Pseudotropheus williamsi.
Le complexe d'espèces Pseudotropheus tropheops.

Milieu naturel : les pseudotropheus se retrouvent dans des zones mélangeant roches et sables, avec du ressac, ils sont inféodés aux rochers dans la majorité des cas bein que certains soient en pleine eau. Les mâles sont territoriaux, l'alimentation est essentiellement basé sur les algues de couverture (aufwuchs) qui sont broutées (arrachées avec leurs dents bicuspides), ainsi que les petits animaux qu'elles renferment.

En aquarium : similaire au milieu naturel, leur territorialité implique de ne pas mettre plus d'un mâle d'une espèce donné dans un même aquarium. De même éviter de mettre ensemble des espèces dont les couleurs de frai sont similaire, car cela stimulera l'agressivité inter-spécifique et risquera de plus d'entrainer des hyvridation entre espèces. L'aquarium devra faire au moins 300 litres, l'alimentation suit les conseils généraux de maintenance (spiruline comme source végétale...). La reproduction est aisée et a toute les chances de se produire naturellement dans un bac communautaire.

Pseudotropheus saulosi Pseudotropheus crabro Pseudotropheus elongatus "chewere"
Pseudotropheus daktari    

Pseudotropheus crabro

Espèce dont le nom signifie frelon en latin, parfaitement adapté à sa coloration.
Milieu naturel : Se retrouve dans une grande partie du lac, mais pas au nord de Hongi Island sur la côte est et de Mara Rocks sur la côte ouest, on peut noter qu'à Lion's Cove ils sont plus allongés. Enfin il existe une espèce au comportement identique dans le milieu naturel avec le même patron mais le bleu remplace le jaune, il s'agit de sp. "crabro blue" (appelé pseudotropheus "broad bar" à Lundu. Retrouvé aussi à Chewere, Chitande Island, Nkanda, Magunga reef).
Pseudotropheus crabro vit dans des grottes au contact de poissons chat (Kampango) dont il enlève un parasite (pou des poissons), il améliore nettement ses repas en mangeant des oeufs de ce poisson chat lors de sa période de reproduction. Des dents bicuspides pointues vers l'intérieur et séparées des 2ème et 3ème rangées permettent de bien retirer les parasites et les classent dans les Pseudotropheus.

Taille : 10 à 15 cm en aquarium.
Couleur : Fond jaune avec des bandes verticales noires. Néanmoins il peut soudainement devenir marron sombre, mat,uni, on ne dstingue alors quasiment plus les bandes. Cela sembe toucher les mâles plutôt dominant.
Comportement en aquarium : Comme tout pseudotropheus il a du caractère. S'il peut ainsi tenir la place de dominant du bac il ne pourchassera pas de manière agressive les autres poissons, il ne fait pas parti des plus agressifs des Mbunas, néanmoins il faut le mettre avec des Mbunas, qui cohabiteront parfaitement. Je ne l'ai pas trouvé particulièrement territorial, il a un territoire dans une infractuosité rocheuse mais ne le défend pas avec beaucoup d'ardeur.
Par contre il harcèlera sa femelle avec énormément d'insistance, il est préférable d'en prévoir plusieurs pour 1 mâle, sinon la pauvre élu sera pleine en permanence et aura du mal à reprendre un peu de poids entre 2 incubations.

 


Reproduction : Sur une pierre plate, avec succession de figures en T caractéristiques des Mbunas. Elle ne posent pas de difficulté particulière, tout se passe naturellement.